Le Showroom Stella K, par Pascal Grasso Architectures

L’architecte français Pascal Grasso a réaménagé deux longs couloirs en insérant un certain nombre de volumes parallélépipédiques blancs, placés en quinconce. L’espace ainsi créé, fragmenté, a vocation de showroom. Il permettra notamment d’exposer des vêtements et accessoires de mode.

Le projet:

La société Stella K, spécialisée dans la conception et la distribution de prêt-à-porter, occupe deux étages d’un bâtiment situé sur l’avenue des Champs-Elysées, à Paris. Elle a récemment fait appel à l’architecte Pascal Grasso pour l’aider à concevoir l’aménagement intérieur de ses bureaux.

L’objectif était notamment de créer, en complément des bureaux existants, un espace d’exposition permettant à la marque de présenter ses produits aux visiteurs ou clients. L’architecte a alors eu l’idée de tirer parti de deux immenses couloirs, afin de les transformer en showroom. En plus de leur fonction de passage, ceux-ci sont ainsi devenus des “pièces” à part entière.

Les blocs, entièrement blancs, sont fabriqués en médium laqué. Avec leur volumétrie variable, ils s’égrènent le long des couloirs qui relient les bureaux, et peuvent servir de rangements ou encore permettre de poser ou suspendre différents éléments.

Photos Nicolas Dorval-Bory.

(via dezeen)

Ce que nous avons aimé :

Si ce projet est séduisant dans son ensemble, deux aspects nous ont particulièrement intéressés.

Le décoratif qui devient fonctionnel (ou inversement).
Massif, impressionnant, inhabituel, cet aménagement impressionne. Avec ses modules à double fonction, il rend superflu toute décoration, et constitue à la fois une solution esthétique et pratique. Il possède également une identité forte, qui devient un élément identitaire pour la marque, témoin de sa créativité.

L’élégance et la pertinence des choix de lumières.
Pour compléter la dynamique de l’espace, un jeu subtil de la lumière est mis en place pour les deux niveaux“ nous dit l’architecte. En effet, en observant les images présentées, on constate qu’un des niveaux utilise des luminaires en forme de larmes qui descendent du plafond, et que l’autre emploie des tubes fluorescents qui viennent renforcer l’effet de perspective. Dans un cas, les luminaires contrastent avec la rigueur géométrique de l’espace, et dans l’autre ils viennent l’appuyer. Cette différenciation participe ainsi à la spécificité de chacun des couloirs.

Les idées et astuces à reprendre :

  • Un mur uniforme qui accueille plusieurs fonctions (rangements, portes, étagères…).
  • Un couloir qui devient une “vraie” pièce.
  • Des espaces identiques rendus différents par l’utilisation de luminaires différents.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Des idées, des remarques, des commentaires… N’hésitez à pas à nous en faire part!

Pour consulter les autres articles du blog Conseil déco, vous pouvez utiliser les catégories ou les mots clés indiqués ci-dessous.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s