Un mur pliable et flexible

Dans cet appartement situé à Madrid, en Espagne, l’architecte Alfredo Sirvent a imaginé un couloir modulable, composé d’un ensemble de portes et de panneaux coulissants en bois.

Ce que nous avons retenu et aimé dans ce projet, nos astuces et conseils de décorations, c’est juste en dessous.

Le projet :

Les panneaux de bois, jouant le rôle de couloir et desservant les différentes pièces de l’appartement, permettent également de modifier l’espace, de clore ou d’ouvrir des pièces, selon les moments de la journée et les besoins.

Le couloir dissimule notamment la cuisine, et débouche, au bout, sur l’espace de vie.

De l’autre coté de l’appartement, on trouve une chambre entièrement blanche, séparée du salon par une porte coulissante.

Photo © Héctor Santos-Díez.

(via muuuz)

Ce que nous avons aimé :

Au-delà de l’aspect modulable, qui est en soi intéressant, nous avons particulièrement aimé l’aspect brut qui se dégage de cet aménagement et de la décoration intérieure mis en place.

Bien que réalisé avec peu de moyens – de simples planches de contreplaqué – le mur confère en effet à l’appartement une esthétique réellement particulière, faite de matériaux simples qui ne paraissent pas pour autant “pauvres”.

L’aspect “biscornu” du couloir permet par ailleurs d’éviter un effet “couloir d’hôpital”: on entre en effet dans un espace ondulant et étonnant, qui organise spatialement l’habitation, en rythme la pratique et la perception.

Les idées et astuces à reprendre :

  • Un couloir “biscornu” pour éviter l’effet “couloir hôpital”.
  • Une trilogie de matériaux qui fonctionne bien: du bois brut, des murs blancs, et un ou des matériaux bruts (ici des briques, mais on peut aussi imaginer de la pierre ou un autre matériau de ce type).
  • Un mur fait de différents panneaux mobiles qui animent l’espace.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Des idées, des remarques, des commentaires… N’hésitez à pas à nous en faire part!

Advertisements

6 commentaires

  1. Je n’aime pas, trop de bois, ces panneaux en zigzag donnent l’impression d’un appartement pas fini (pour moi) en perpétuel mouvement.

  2. Bonjour Piriou,
    Merci pour ce commentaire 🙂
    C’est vrai qu’il y a beaucoup de bois, mais l’aspect « modulable » et « mouvement perpétuel » est justement ce qui était recherché.
    Après, on aime ou on n’aime pas, c’est vrai !

  3. le « modulable » d’un tel volume ! ne pensez vous pas qu’au bout d’un certain temps , on ne le module plus du tout,
    j’imagine en effet que la solution proposée est bien lourde à manoeuvrer.

  4. slt
    c’est un beau travaille
    mais je crois que si en fais un peu de bruit en tousse l’ecouté car il
    n’est pas un isolon de sen

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s