Des studios d’artistes sur l’île de Fogo, par l’agence Saunders Architecture

Sur l’île de Fogo, l’agence norvégienne Saunders Architecture a conçu six ateliers d’artistes au milieu d’un paysage naturel et grandiose. Faite de bois noir et blanc, accrochée aux rochers, ces constructions aux angles saillants font face à la mer. Elles exploitent à merveille les vues sur l’extérieur, et apportent à l’intérieur du bâti une lumière naturelle étonnant.

Ce que nous avons aimé dans ce projet, nos astuces et conseils déco, c’est juste en dessous.

Le projet :

L’ile de Fogo se trouve au large de Terre-Neuve, au Canada. Elle a longtemps été habitée par des personnes vivant de la pèche, dans un paysage sauvage typique de l’Atlantique Nord.

Un projet de construction de maisons en bois dédiées à des artistes a vu le jour, destiné à offrir à ses occupants un cadre exceptionnel tout en préservant le lieu. Il s’agissait de créer des structures venant occuper avec douceur et humilité ce paysage, tout en favorisant l’imagination, la créativité et la contemplation.

Les vues vers l’extérieur sont principalement situées aux extrémités, le milieu de l’espace se voulant plus rassurant, comme un cocon servant de zone de “protection”. De grandes fenêtres, situées de part et d’autre, ainsi qu’une baie sur le toit permettent toutefois d’obtenir un maximum de lumière naturelle dans l’ensemble de l’espace.

Les murs intérieurs, épais de près de 1m, abritent les rangements ainsi que les WC, ceci afin d’éviter toute distraction visuelle.

Les studios sont placés sur des pilotis, côté mer, tandis que la zone d’entrée possède une petite fondation en béton pour ancrer la construction dans le paysage. Grâce à ce type de dispositif constructif, d’autres studios pourraient être placés dans presque n’importe quel endroit sur l’île. Cela permet, en outre, de pré-fabriquer certains éléments dans un atelier local durant les mois d’hiver, puis de les placer dans le paysage au printemps.

Photos © Bent Rene´Synnevåg.

(via contemporist et muuuz).

Ce que nous avons aimé :

Une grande pureté ainsi qu’une certaine sérénité se dégagent des pièces intérieures, très épurées. Tramés par des lattes de lambris blanc posées horizontalement, l’espace semble étiré et la vue fuit vers les baies vitrées présentes aux deux extrémités.

L’idée de cloisons épaisses (près d’un mètre, rappelons-le), est également très bonne, en ce qu’elle permet de maintenir l’espace suffisamment dégagé, et de focaliser l’attention sur le paysage visible au travers des fenêtres.

Enfin, nous avons beaucoup aimé dans ce projet le découpage proposé par les baies vitrées, qui deviennent de véritables “cadres” pour la nature environnante.

Les idées et astuces déco à reprendre :

  • Des cloisons épaisses qui dissimulent les rangements et évitent toute distraction visuelle.
  • Du lambris horizontal pour agrandir un espace.
  • Des fenêtres ou des ouvertures qui “cadrent” la nature environnante.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Des idées, des remarques, des commentaires… N’hésitez à pas à nous en faire part!

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s