Le décor du nouveau studio d’enregistrement d’Etienne de Crécy

Star incontestée de la scène électro française et porte drapeau de la French Touch, le DJ et producteur Étienne de Crécy a fait appel au bureau d’architecture parisien Fairfax pour réaménager son studio de musique, dans un vieil immeuble parisien. Le résultat est à couper le souffle, un vaisseau spatial vintage et pop, à l’image des créations de l’artiste. Un espace totalement repensé et re-décoré, pour fournir inspiration mais aussi confort au DJ. Mettez votre casque (audio ou d’astronaute) et découvrez ce que nous avons aimé et nos conseils déco juste après la visite en images :

Le projet :

Ce que nous avons aimé :

Très précis dans ses productions musicales, le DJ Etienne de Crécy n’en oublie pas de soigner le graphisme de ses production, qu’il s’agisse du design de ses album que de l’imagerie développée dans ses clips.

Il n’est donc pas étonnant que l’espace de travail imaginé pour lui par les architectes de Fairfax soit une avalanche de couleur particulièrement réjouissante. « C’est un lieu où Etienne travaille toute la journée, mixant les sons et faisant de nouveaux morceaux « , explique l’architecte Caroline Desroche, fondatrice de Fairfax. L’inspiration s’est alors dirigée vers le cockpit d’une navette spatiale, à la fois futuriste et délicieusement kitsch.

Les architectes ont imaginé une sorte de boite acoustique, dans laquelle ils sont venus construire leur  » cockpit « , parfaitement isolé de la structure principale du bâtiment par de multiples couches de plaques de plâtre. Dans ce bunker phonique, les architectes ont inséré une série de structures de contreplaqué et suffisamment espacées les unes des autres pour s’adapter aux étagères de disques.

Des panneaux de feutre colorés s’enroulent autour de l’espace à des intervalles réguliers, permettant de dissimuler les couches de matériau absorbant le bruit. Une autre belle idée dans cet espace est d’avoir imaginé un point de fuite qui attire directement le regard. Il offre un sentiment d’espace en ajoutant énormément de profondeur et renforce l’impression de se trouver dans une navette spatial, les yeux plongés dans l’infini de l’espace.

Le lieu, d’une superficie totale de 60 m² se décompose en deux espaces, la salle d’enregistrement complètement fermée et une salle d’accueil et de repos ouverte sur une cour intérieure. Dans cette zone, des bandes de contreplaqué recouvrent le plancher et la menuiserie, créant ainsi une ambiance plus douce qui vient contraster la « folie » de la salle d’enregistrement.

Conseils et astuces déco :

  • Bien qu’ici le client soit une star, dans un projet d’architecture, la compréhension de l’univers du client est primordiale. On peut dire que les architectes de Fairfax ne se sont pas trompés.
  • Si vous utilisez des coloris ou des matériaux audacieux et vifs, pensez à les adoucir en créant des zones plus calmes et neutres.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Des idées, des remarques, des commentaires… N’hésitez à pas à nous en faire part! Pour consulter les autres articles de ce blog dédié à la décoration et au design d’espace, vous pouvez utiliser les catégories ou les mots clés indiqués ci-dessous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s